Se libérer de nos liens d’attachement

Aujourd’hui je t’offre un article qui me tient particulièrement à cœur.

Qui n’a jamais ressenti de liens affectifs source de tristesse, de colère, de déception, de dépendance?
Il est parfois bon d’exprimer nos émotions, mais il est également salvateur de ne jamais en être esclave.

Les autres n'ont sur nous que le pouvoir qu'on leur donne.

Les émotions et notre inconscient :

 

Pour y voir plus clair je te propose de t’expliquer ce qu’il se passe entre tes émotions, ta mémoire et ton corps.
Le subconscient retient environ 90 % de ce que l’on fait, dit, écrit, vit.
Parmi toutes ces informations, certaines sont très douloureuses et ne peuvent pas arriver en conscience car notre cerveau les « bloque ».
Nous préférons être confortés dans ce qui nous permet de vivre, parfois même de survivre.
Si une information ingérable émotionnellement revenait en lumière ça serait l’effondrement.
Pourtant le souvenir est là. Qu’advient-il de tout ce qui ne peut arriver en état de conscience?
Comme le disait si bien C.G Jung  » Tout ce qui n’est pas compris revient sous forme de destin » , comment comprendre cette phrase? Il s’agit tout simplement du fait que nous revivrons des situations similaires tant que nous n’aurons pas su comprendre pourquoi ou comment, ne plus les expérimenter. Pour d’autres cela se manifestera sous forme de maladies.

Je te propose trois techniques que j’ai moi-même pratiquées. J’en ai retiré une grande joie et beaucoup de liberté.

Première technique :

Les Bonshommes Allumettes

Mise en lumière par Jacques Martel, la technique simple et efficace des petits bonshommes allumettes.
Au premier coup d’œil elle peut sembler improbable et pourtant ! Notre cerveau adore ritualiser, acter, et c’est bien de cela qu’il s’agit dans la technique de M. Martel.
Afin de cesser de nourrir certains sentiments négatifs envers une personne, peu importe qu’elle soit un ami, un parent, un amour, on va pouvoir pratiquer cette technique.
Comment ?
1. Représente toi, et nomme toi.
2. Représente l’autre, nomme le.
3. Entoure toi d’un cercle de lumière car tu veux le meilleur pour toi même.
4. Fais de même pour l’autre personne, tu lui souhaites le meilleur même si tu ne sais pas ce que c’est.
5. Place un rond de lumière autour de vous deux, tu souhaites le meilleur pour vous deux.
6.  Place un par par un les points d’énergie de ton corps, appelés Chakras en respectant le code couleur comme sur le schéma.
7. Connecte tes points d’énergie à ceux de la personne en face.
8. Dernière étape, maintenant que ton inconscient a reçu des informations qu’il est capable de traiter, tu vas tout simplement découper ton dessin par le milieu. Tu vas donc sectionner les lignes que tu as tracées entre toi et l’autre. Ce message est très clair pour ton inconscient qui va ensuite pouvoir faire le travail de libération.

Pour l’étape 9,  je me suis inspirée des rituels pyschomagiques d’Alexjandro Jodorowski.
Par exemple, tu peux choisir de brûler les deux morceaux de papier en prenant soin d’y glisser un pétale de rose avant.

 

Deuxième technique :

Les liens que l’on entretient avec les autres ne sont pas toujours clairs ni conscients.
Cela amène à des souffrances à cause de déséquilibres. Comment rétablir ces liens si l’on n’est même pas conscient qu’ils existent?
En cherchant à les rendre conscients tout d’abord. Pour cela il existe une pratique fascinante qui s’appelle la psychogénéalogie.
Elle s’appuie sur tous les liens au sein d’une même famille( on travaille en général sur environs 5 générations ).  Elle repose donc sur la généalogie. En analysant  le vécu de tes ancêtres tu peux découvrir les causes de troubles actuels. Blocages, problèmes psychologiques ou encore maladies . Les traumatismes sont transmis de manière inconsciente.
Avec cette pratique on va t’aider à révéler ce dont tu as pu « hériter ».
C’est un travail que tu peux commencer seul avec les ouvrages d’Elizabeth Horowitz que je te conseille vivement.
Pour bien commencer je te recommande ceux-la :

La psychogénéalogie : Explorer son passé familial et mieux se connaître et Les nouveaux secrets de famille: Les comprendre pour s’en libérer.

Comme le sujet est vaste et trop intéressant pour être simplement abordé,  j’y consacrerai un article entier prochainement.

Troisième technique :

L’EFT, créée par Gary Craig est une méthode dite « psycho-énergétique ».
On va utiliser des souvenirs difficiles pour faire naître une ou des émotions bloquantes et en même temps on va stimuler des points d’acupuncture.
Ainsi on peut se séparer d’émotions négatives, les libérer, se nettoyer de toute la négativité qui circule en nous.  On cherche à libérer des émotions toxiques, gérer son stress face à une situation bien précise, libérer les blocages et peurs et enfin remplacer des croyances qui ne nous servent plus par de nouvelles croyances aidantes.

En cas de conflits avec des personnes, peu importe la nature de la relation, l’eft peut être utilisée.

Comment faire?
Il existe des praticiens EFT dont je fais partie, mais il est également possible d’apprendre à faire de l’ EFT sur soi en étant bien renseigné ( et ne pas s’attaquer directement à de trop gros problème, il vaut mieux être accompagné par un professionnel pour cela).

 

J’ai utilisé toutes ces méthodes à différentes périodes de ma vie, j’en ai retiré beaucoup de mieux-être. C’est pourquoi lors de mes ateliers ou consultations il m’arrive d’y avoir recours. Elles sont précieuses car adaptables à toi, personnelle avant tout, elles représentent une source libération et de compréhension inestimable. Il nous est toujours plus facile d’aimer ceux que l’on comprend, alors commençons par nous comprendre. L’amour n’est ensuite plus très loin.

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. iJ’aime beaucoup la ritualisation pour gérer a question de l’attachement inutile et surtout sclérosant, que ce soit envers une personne ou une situation.
    La verbalisation est importante, et j’utilise des techniques de visualisation également, ainsi que des rituels où l’on découpe purement et simplement des liens (on les fait brûler, on les met à la poubelle et on les laisse partir). C’est vraiment un sujet passionnant, adaptable à toute sorte de situation. « Qu’est-ce que je laisse partir », c’est vraiment le cœur de beaucoup de sujets 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis bien d’accord avec toi, les possibilités sont multiples et s’accordent avec chacun 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s