La symptothermie, à la découverte de ton cycle

Les secrets de la symptothermie !

Tout d’abord je souhaiterais faire un point sur : à qui s’adresse cet article?
A tout le monde. Certes la symptothermie agit sur les femmes mais la gestion de leur fertilité concerne aussi les hommes intéressés. Les parents bien entendu, les adolescentes, tous ceux qui se sentent concernés.

 

Qu’est-ce que c’est?

Une méthode Naturelle avec un grand N car elle est respectueuse de la nature de la femme ainsi que de son environnement.
Sympto car elle est basée sur l’observation des symptômes ou signaux envoyés par le corps lors du cycle menstruel.  Ces alertes sont nombreuses et pour la plupart mal connues des jeunes filles voire des femmes tout simplement.
C’est donc une méthode de contraception.  Fondée sur la détermination des phases fertiles et infertiles.
Très différente des autres méthodes comme  le retrait,  Ogino ou méthode du calendrier, température seule, elle est aussi bien plus complète.
Cette méthode nécessite bien sûr une période d’apprentissage avant d’être autonome, qui est une étape importante, indispensable et qui peut-être appréhendée comme un engagement envers soi-même.
Une réelle reconnexion à soi.
C’est une merveilleuse connaissance à acquérir  mais attention, plus ton auto-observation sera rigoureuse plus la méthode sera fiable.

Comment débuter ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un site entièrement dédié à cette méthode a mis en ligne un manuel gratuit que je te recommande chaudement, il propose également une mise en relation avec des conseillères mais je n’ai pas expérimenté ce service. Le manuel très détaillé comporte des schémas, des exemples de cycle, des cyclogrammes à imprimer, des clés d’observation, un point biologie très accessible. Le contenu est très explicite et détaillé, si tu n’es pas à l’aise avec ton corps et tes « fluides » je préfère te prévenir, cela peut bousculer.
Un rappel très intéressant et encourageant pour te lancer dans l’aventure : tu  es infertile pendant à peu près deux tiers de ton cycle, entre 5 et 9 jours avant l’ovulation et entre 7 et 12 jours après l’ovulation. La période à contrôler est donc réduite !

Pourquoi ?

Parce qu’il s’agit de toi.
Les effets secondaires des contraceptions  dites « chimiques » impactent très fortement  la vie de certaines femmes.
Bien sûr la pilule est une avancée scientifique et elle a permis beaucoup de libertés, mais on est en droit de se questionner, de se connaître réellement, de comprendre comment fonctionne notre corps qui est une si belle « machine ». Au delà d’une pilule « magique ».Tes règles, tes grossesses, ta vie sexuelle sont avant tout ta responsabilité, ta propriété.  Chez certaines d’entre nous, le besoin de se réapproprier le corps est très fort.
Personne n’a le droit de t’imposer une contraception qui te dérange, te fais douter, te rend malade. Tu es libre de choisir et surtout d’agir. Mais pour cela, il te faut de détacher des discours tout construits, pour te permettre d’observer ton corps sous un autre angle.

Commencer en douceur

 

Si j’ai décidé de prendre la plume sur ce sujet c’est que je l’ai expérimenté. Je partage donc avec toi mes astuces et conseils du début, des petites choses qui ont rendu mon apprentissage plus souple, plus attirant et qui m’ont permis d’y aller à mon rythme. Il est ici question de reconnexion à son rythme intérieur, il est important de prendre son temps et de ne pas se juger.

Les applications sympto.org et clue ont été d’une grande aide, pour leur côté  pratique, rassurant et ludique.
Je me suis acheté un joli cahier dédié à ma pratique ainsi qu’un joli thermomètre. J’ai ritualisé le début de mon aventure en quelque sorte, en me faisant plaisir.

J’ai partagé le début de mon expérience avec les femmes qui vivent autour de moi, mes amies, sœurs, mère. C’était important pour moi de voir leurs réactions et de mesurer leur intérêt.
J’ai expliqué ma décision à mon compagnon. J’ai expliqué ma décision à ma gynécologue, sûrement la partie la plus délicate de mon aventure.
Il faudra t’attendre à des contestations de la part d’autrui, des questionnements, des doutes propres, mais c’est une voie sûre qui apporte une autonomie et un contrôle certains.

Je te souhaite une belle route vers l’autonomie et une gestion naturelle de ton cycle.
Si tu as envie de partager ton expérience, n’hésite pas, si tu as des questions tu peux nous les envoyer également.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s