Histoires de petits dej’

Il était une fois le petit déjeuner…

Copieux, sacré, difficile, exotique, délicieux, oublié, simple, obligatoire, la liste des adjectifs  qui pourraient caractériser nos petits déjeuners est longue!
Qu’en est-il vraiment de ce premier repas de la journée?

Un peu d’histoire :


Le petit déjeuner en France, jusqu’à la révolution de 1789 n’existait pas !
Seuls deux repas par jour, un entre 10 et 12 heures, le second en fin d’après‐midi, vers 17 heures.
C’est la révolution industrielle du XIX° siècle qui va entraîner de gros changements. Le rythme des Français se transforme, les hommes sont des ouvriers et ils quittent le domicile tôt le matin, et rentrent tard. Et ils ont faim !
C’est là que le petit déjeuner a commencé à s’installer dans nos foyers.
Quant à ce qui est consommé, ça nous vient de la bourgeoisie du 18ième siècle, attirée par l’exotique. On a ainsi vu arriver : le café, originaire d’Éthiopie, et le chocolat, issu des Amériques.  Longtemps réservé à une élite, ces produits ont séduit  les classes sociales à travers les époques.

Un moment sacré :


Le matin c’est sacré, c’est le moment où naissent les espoirs et les envies pour la journée.
C’est en te levant que tu donnes un sens à ce que tu vas vivre, en y apportant ce que tu cultives, en mettant ton énergie au service d’une raison, d’une cause.
Autrement dit, tu plantes le décor.
Le passage entre le monde de la nuit et le monde de la journée n’est pas simple, les énergies changent, on revient d’un univers où le repos est roi, où le temps est différent, où l’inconscient refait surface et bien souvent le réveil est brutal, froid, rapide. Faire de son matin un espace de bien-être est essentiel. Et la plus grosse pièce du rouage c’est le petit déjeuner. Il mérite ton attention.

A chacun son petit déjeuner :


Et oui nous sommes tous différents, nous avons un « terrain » qui nous permet de digérer plus facilement certaines classes d’aliments, qui nous aide à transformer plus ou moins bien les glucides, les protéines et autres.
Ton petit déjeuner, c’est comme un  vêtement, tu ne peux pas emprunter celui de ta mère, de ton frère ou de tes amis sans savoir s’il « te va » !
Et comme bien souvent nous ne sommes plus habitués à écouter ce que dit notre corps, il devient difficile de savoir ce qui nous va réellement.
Nous ne faisons plus assez attention à ces inconforts digestifs, à ces coups de fatigue que nous pensons « normaux ». Tout ça n’est pas une fatalité.
Quitter la maison avec le ventre trop plein ou avec une sensation de ballonnement, d’acidité ou encore avec le ventre creux, ça n’est pas agréable.
Pour apprendre à mieux écouter ton corps je te conseille une chose très simple  : Te reconnecter à toi.
Les conseils rapides et efficaces :

  • mettre le réveil seulement 5mn plus tôt
  • prendre quelques minutes au réveil pour écouter la toute première chose que te dit ton corps
  • respirer profondément, en conscience
  • se lever doucement, en prenant conscience que tu réveilles une merveilleuse machine
  • avoir une pensée positive, aussi simple soit-elle
  • prendre le temps, être présent à l’action que tu fais, au moment où tu la fais

La routine matinale est propre à chacun, elle représente une belle motivation et s’adapte à tout les styles de vie.
Lorsque tu t’écoutes, tu te connais mieux et tu prends tout simplement de meilleures décisions pour toi.

Les saisons changent, tes besoins aussi :

Le corps humain bouge avec les saisons, la lumière du soleil diminue en hiver, et nous avons tout naturellement besoin de ralentir la cadence.
Les apports que va nous réclamer le corps sont différents, il est important de pouvoir y répondre.
Quelques conseils pour bien accompagner le changement  :

  • Dès le début de l’automne,  compter sur la gelée royale et la spiruline pour soutenir ton système immunitaire
  •  T’adapter aux légumes de saison
  • Utiliser des huiles essentielles « booster »
  • Dès le printemps, ranger ta gelée royale et ta spiruline pour dire bonjour aux sessions détox
  • Adapter ton alimentation à cette nouvelle saison et ta consommation d’eau également
  • Ecouter ton corps par rapport à tes heures de sommeil, elles vont varier elles aussi.

Les exemples de recettes :

Et oui, le lait au chocolat, le café, les tartines, céréales et jus de fruits ne sont pas toujours tes alliés.
Afin de t’encourager sur le chemin du mieux-être, je vais partager avec toi les recettes que j’ai testées !

Le premier pas : remplacer le lait de vache par du lait végétal. En dehors de toute éthique de protection animale ( que je soutiens), il y a le fait que ce produit est lourd à digérer  pour nous tous. Ce n’est pas une question de tempérament. Ce n’est pas un petit déjeuner « type » de bonne qualité. Si tu aimes le lait de vache, garde le comme un plaisir, à petites doses et de préférence dans la journée.
Attention également aux jus de fruits, même bio, il ne reste plus aucune vitamine dans les jus en bouteille. Elles sont très rapidement détruites et tu te retrouves à boire un simple concentré de sucres. Sans parler de l’acidité parfois destructrice du classique jus d’orange.

Après ce passage « attention », voici les bonnes nouvelles! Il existe tout plein d’alternatives, délicieuses et pas forcément plus onéreuses.

Le bol gourmand :

25cl de lait végétal de ton choix (chaud ou froid selon tes goûts)
Une cuillère à café de graines de chia
Du chocolat en poudre
Des morceaux de bananes, de fraises, des framboises
Laisser reposer 20 min ou mettre au frigo la veille ( pour faire gonfler les graines de chia)
Rajouter des éclats de noisettes ou d’amandes

Le smoothie léger :

A décliner à l’infini, à adapter aux saisons
20 cl de lait végétal au choix
1 pommes coupée en petits morceaux
1 cuillère à café de poudre de myrtille
Quelques gouttes de sirop d’érable

 

 

Le bol booster :

25 cl de lait végétal au choix
1 c à c de graines de chia
1 c à c de poudre d’açai
Quelques baies de goji ou baies des incas
Quelques gouttes de miel
Des bananes ou abricots secs à déposer sur le dessus de la préparation.

La mousse au chocolat surprenante :


2 avocats bien mûrs
4 c. à soupe de crème d’amande ou de soja
4 c. à soupe de cacao en poudre
2 c. à soupe de sirop d’agave
1 c. à café de vanille liquide
Noix de coco râpée.

Pour la recette complète c’est sur le blog de Lili.

 

La tasse de la sagesse :

Le fameux machalatte! Parfait pour ceux qui n’ont pas faim.
25 cl de lait végétal que tu laisses frémir sur le feu
1 c à c de poudre de macha que tu déposes au fond d’une tasse avant de recouvrir avec le lait
Rajoute un sucre non raffiné, miel, agave, érable, sirop de riz ou sucre de fleur de coco

Bon appétit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s